Mon Mythe la 911. denisdtm89

Mon Mythe la 911. denisdtm89

GT4 EUROPEAN SERIES


Liesette Braams : « L’équipe médicale est comme une équipe de ravitaillement »

 

Atteinte d’un cancer, Liesette Braams a dû mettre sa carrière de pilote de côté le temps de se soigner. Absente des circuits en 2016, la pilote néerlandaise âgée de 46 ans est maintenant prête à faire son retour en GT4 European Series au volant d’une McLaren 570S GT4 alignée par Las Moras Racing by Equipe Verschuur. En 2015, Liesette Braams roulait en GT4 European Series sur une BMW M3 GT4 du Las Moras Racing Team.

« La McLaren 570S GT4 me convient parfaitement, » a déclaré Liesette Braams. « J’ai testé récemment une BMW M4 GT4 en plus de la McLaren et j’ai vite vu que la McLaren était plus adaptée. Je n’ai pas besoin de freiner aussi fort que dans la BMW, ce qui fait que je consomme moins d’énergie. Je dois m’économiser un maximum afin de me concentrer sur la piste. Tout ce que j’ai appris dans la Lotus Cup il y a quelques années, je peux l’utiliser dans la McLaren. Ce sont toutes ces choses qui m’ont fait choisir la McLaren. J’ai testé l’auto en novembre et j’ai pu rouler plusieurs heures sans ressentir de douleur. J’aime la voiture qui est agile et amusante. »

 


 

Revenir en GT4 European Series est aussi une autre forme de victoire dans sa lutte contre le cancer, comme elle l’explique : « Je m’entraîne trois fois par semaine et je marche beaucoup pour être en forme. Je vais participer aux essais officiels dans quelques jours à Zolder. Après cela, il me restera un mois pour préparer la saison. Chaque semaine d’entraînement, je fais un pas supplémentaire vers mon objectif de retour à la compétition. Être dans la voiture à Zolder serait une autre victoire. »

 

 

 

 

« En 2015, j’étais en pleine forme, » souligne Liesette. « Actuellement, je n’ai pas la moindre idée de savoir si je peux me battre pour une victoire de catégorie ou si je serais à l’arrière. Nous verrons. La chance est définitivement un facteur en compétition. Mais encore une fois, participer est déjà une victoire. C’est à moi de montrer ce que je peux faire après avoir été malade aussi longtemps. Une chose est sûre, je ne me sens pas malade dans la voiture. »

 


 

 

Liesette estime que sa maladie et son traitement peuvent être comparés à la course : « Je suis aussi bien pilote que patient. Je sais que je dois avoir un corps solide pour réussir en course ou pour une opération. Lorsque vous courez, vous avez besoin d’une bonne équipe pour vous soutenir et quand vous êtes malade, vous avez aussi besoin d’une bonne équipe. L’équipe médicale est comme une équipe de ravitaillement et dans mon cas, j’ai eu une excellente équipe. »

L’identité de son coéquipier n’est pas encore connue et Liesette Braams pourrait même rouler en solo dans la classe Am, ce qui lui permettrait de se relaxer un petit peu lors du ravitaillement.

 

 

 


07/03/2018
0 Poster un commentaire