Mon Mythe la 911. denisdtm89

Mon Mythe la 911. denisdtm89

DIVERS


Porsche franchit une nouvelle étape avec le Porsche Macan Turbo Pack Performance.

Porsche Macan Turbo Pack Performance : Puissance accrue, nouveaux freins et châssis toujours plus sportif pour le SUV compact.

Modèle résolument sportif du segment des SUV compacts, le Macan est incontestablement la référence en matière de dynamique de conduite depuis son lancement sur le marché.

 

 

Avec l’arrivée du Macan Turbo équipé du Pack Performance, Porsche franchit une nouvelle étape.

 

 

Porsche Macan Turbo Pack Performance-04

 

Avec ses performances accrues et sa grande agilité, le nouveau fleuron de la gamme Macan procure des sensations de conduite plus intenses que jamais.

 

Son moteur V6 biturbo de 3,6 l de cylindrée développe 440 ch (324 kW). Avec un gain de 40 ch (30 kW) par rapport au Macan Turbo, ce nouveau modèle devient la nouvelle référence de sportivité de la gamme.

 

  • Il franchit les 100 km/h départ arrêté en 4,4 secondes (- 0,4 s)
  • Sa vitesse de pointe s’établissant à 272 km/h (+ 6 km/h)
  • Le couple maximal de 600 Nm (+ 50 Nm) est disponible entre 1 500 et 4 500 tr/min
  • En mode Sport Plus, le nouveau fleuron de la gamme Macan gagne en reprise, passant de 80 à 120 km/h en 2,9 s (- 0,2 s)
  • Sa consommation (en cycle NEDC) est comprise entre 9,4 l/100 km et 9,7 l/100 km, selon les pneumatiques montées.

Au-delà du gain de puissance, le Macan Turbo avec Pack Performance est également équipé de série de freins de conception entièrement nouvelle, d’un châssis sport surbaissé à régulation active, du Pack Sport Chrono ainsi que du système d’échappement sport.

 

 

Porsche Macan Turbo Pack Performance-02

 

 

À l’avant, le freinage est assuré par des disques rainurés de 390 mm de diamètre, soit 30 mm de plus que sur le Macan Turbo. Les étriers de frein à six pistons sont de couleur rouge. Par simple pression sur la touche du PASM (Porsche Active Suspension Management), il offre une tenue de route résolument sportive, le système de suspension active étant optimisé pour une hauteur de caisse abaissée de 15 mm. La suspension pneumatique avec correcteur d’assiette, réglage de la hauteur de caisse et châssis surbaissé de 10 mm est disponible en option.

 

 

Porsche Macan Turbo Pack Performance-06

 

 

Le Pack Sport Chrono améliore les performances du Macan Turbo pour une conduite encore plus dynamique. En mode Sport Plus, le châssis, le moteur et la boîte de vitesses adoptent des réglages résolument sportifs, la gamme de sensations suscitée par la sonorité du système d’échappement sport est alors plus riche que jamais.

 

 

Porsche Macan Turbo Pack Performance-07

 

 

Avec la boîte à double embrayage Porsche Doppelkupplung (PDK) sept vitesses, les points de changement de rapport sont relevés, ce qui permet une plage de régime encore plus sportive. Le temps nécessaire pour les passages de rapport est raccourci, les changements de rapports sont plus serrés et plus instantanés, en particulier lors des rétrogradages avec double débrayage, la voiture offre ainsi une accélération maximale.

Des équipements optionnels sur mesure permettent de personnaliser le Macan Turbo avec Pack Performance. Il s’agit du Pack extérieur Turbo, avec notamment des jantes « 911 Turbo Design » de 21 pouces, dont la tranche des branches est peinte en noir finition brillante, des phares à LED avec fonction PDLS Plus ainsi que de nombreux éléments en noir.

 

 

Porsche Macan Turbo Pack Performance

 

 

Le Pack intérieur Turbo comprend notamment l’intérieur cuir noir avec des pièces en Alcantara, de nombreuses touches de couleur ainsi que des éléments en carbone tels que les baguettes de seuil de porte avec monogramme rétroéclairé en blanc.

 

 

Porsche Macan Turbo Pack Performance-05

 

 

Le Macan Turbo avec Pack Performance est d’ores et déjà disponible à la commande. En France, il est commercialisé au prix de 93 962 euros T.T.C.


01/09/2016
0 Poster un commentaire

CLAP DE FIN POUR LA PREMIÈRE GÉNÉRATION DE PORSCHE PANAMERA

 

 

 

 

Présentée en septembre 2008, commercialisée depuis le printemps 2009, la Porsche Panamera de première génération vient de tirer sa révérence.

L’ultime Panamera première génération, une version GTS, vient de sortir des lignes d’assemblage de Leipzig (Allemagne), un peu plus de sept ans après la toute première. En sept ans, plus de 160 000 unités ont été produites.

 

À l’époque, la berline était le troisième modèle produit dans cette usine, après le Cayenne et la Carrera GT.

 

Le processus de fabrication n’était cependant pas entièrement réalisé à Leipzig, puisque la carrosserie brute était fabriquée et peinte dans l’usine Volkswagen de Hanovre, avant d’être envoyée chez Porsche.

 

En près de sept ans et demi (entre avril 2009 et août 2016), le constructeur allemand aura produit un total de 164.503 unités (1.828 ex/mois) de la prestigieuse berline qui était une première pour la marque sur ce segment de marché.

 

Chez Porsche on se dit fier du succès de ce modèle qui a su plaire partout dans le monde et notamment aux USA et en Chine puisque ces deux marchés absorbent a eux seuls 50% des ventes Panamera.

 

La première Panamera partie à la retraite, les regards se tournent désormais vers la seconde génération de Porsche Panamera.

 

Après un bain de foule au Mondial de l’Automobile, elle rejoindra les concessions en novembre.

 

 


01/09/2016
0 Poster un commentaire

Historic Tour - Nogaro (3-4/9) Une rentrée de classe News Classic Racing |

News Classic Racing  

 

L’heure des retrouvailles en piste a sonné !

 

Au sortir de la longue pause estivale, le très populaire Championnat de France Historique des Circuits (l’Historic Tour) s’est choisi le circuit de Nogaro comme destination de rentrée ces 3-4 septembre.

 

23 COURSES A l’AFFICHE ET PRES DE 330 PILOTES EN PISTE

 

A l’occasion de sa quatrième étape de l’année, l’Historic Tour investit le circuit de Nogaro pour un week-end où la passion de la voiture ancienne et le virus de compétition se conjugueront au profit de tous, acteurs comme spectateurs. Par le menu, ce sont de véritables journées de fête qui s’annoncent dans le Gers avec un programme non-stop de 23 courses distinctes et près de 330 pilotes prêts à en découdre aux commandes d’autos de toutes catégories ressurgies des années 50 à 90.

 

Comme sur chaque Historic Tour, le spectacle ne se concentrera pas uniquement sur la piste, mais se déploiera également dans le paddock avec, en guise de bonus, la possibilité pour les collectionneurs d’exposer leur véhicule et d’entrer en piste lors de sessions de parade. Et tout cela sous les caméras de la chaîne Motors TV, qui ne manqueront pas d’en capter les moments les plus inoubliables.

 

LA 56ème EDITION DU « GRAND PRIX » Comme de tradition en ce lieu, le meeting Historic Tour s’inscrit dans la longue lignée des Grand Prix de Nogaro, dont le riche palmarès s’étend sur plus d’un demi-siècle. On en fêtera au cours du week-end sa 56ème édition à la gloire de tous les célèbres champions qui en ont jalonné l’histoire.

 

UN CHAMPIONNAT DE FRANCE EN TOILE DE FOND.

 

 

L’Historic Tour de Nogaro fait office de quatrième des six manches du Championnat de France Historique des Circuits, où la bataille fait rage à tous les étages. Dans la perspective de couronner les deux champions de France 2016 (l’un en GT/Tourisme, l’autre en Monoplaces/Protos), les résultats du week-end n’en prendront que plus d’importance.

 

 

 

 


29/08/2016
0 Poster un commentaire

Comment savoir que votre voiture classique a besoin de nouveaux pneus ?

 

Une voiture classique est une voiture ancienne qu’on utilise occasionnellement, généralement pendant les beaux jours. 

 

Souvent, elle connait de grandes périodes d’inactivité et si elle stationnée dans un garage, on doit la mettre sur cales pour essayer de conserver ses pneus dans le meilleur état possible : la chaleur, l’humidité, la graisse, et surtout les rayons du soleil, peuvent endommager sérieusement les pneus.

Quand échanger vos pneus ?

JPEG - 81.2 ko

Pour rouler en toute sécurité, il est vivement recommandé d’échanger vos pneus de plus de 10 ans d’âge, même s’ils paraissent en bon état.

 

Comme, la suspension des voitures anciennes n’est pas aussi performante que celle des voitures modernes, les pneus de la voiture classique sont soumis à plus de contraintes et s’usent plus rapidement, si vous n’en prenez pas soin.

 

Il est important de contrôler régulièrement la pression.

 

Vous devez changer les pneus de votre voiture classique s’ils présentent des signes d’usure : s’ils sont lisses (une sculpture d’au moins 1,6 mm de profondeur est obligatoire, selon la réglementation en vigueur), s’ils comportent des craquelures ou présentent des déformations.

 

D’autre part, après une crevaison, il faut changer la chambre à air et, selon la gravité de la crevaison, parfois, il faut changer aussi le pneu. 

 

Les voitures classiques doivent être équipées de pneus avec chambre à air et non Tubeless. Ne pas oublier qu’un pneu neuf de voiture classique a besoin d’une période de rodage de 200 à 300 Kms.

JPEG - 53.8 ko

Si vous habitez dans une région où l’hiver n’est pas rude et que vous utilisez assez souvent votre voiture classique, il est bon d’opter pour des pneus toutes saisons, ce qui vous permet de garder les mêmes pneus toute l’année.

 

Par contre, si vous utilisez votre voiture classique même en hiver, avec des températures particulièrement froides, pour votre sécurité, vous devez passer aux pneus d’hiver

Différentes usures

L’usure d’un pneu au centre de roulement est souvent provoquée par un sur-gonflage. Une usure aux épaules provient, la plupart du temps, d’un sous-gonflage. A cause d’un défaut de parallélisme, le pneu peut s’user en dents de scie sur les épaules.

 

Des amortisseurs défectueux peuvent entrainer une usure en facette.

JPEG - 125.1 ko

En fait, l’usure anormale est souvent due à une usure des organes de suspension ou à un manque d’équilibrage des roues.

 

Il y a lieu de repérer les premiers signes d’usure rapidement pour espérer augmenter la durée de vie du pneu.

 

De même que vous prenez grand soin, d’une manière générale, de votre voiture classique pour la conserver très longtemps, vous devez aussi faire particulièrement attention aux pneus sans oublier de garder aussi les jantes propres et en bon état.


21/08/2016
0 Poster un commentaire

Chamrousse : les 'anciennes' prennent de la hauteur News Classic Racing |

La 20ème édition de la Course de Côte de Chamrousse VHC accueillera une cinquantaine de Véhicules Historiques de Compétition (20-21 août) qui, comme à leur habitude, retiendront l’attention d’un public toujours avide de voir évoluer ces anciennes gloires.

JPEG - 147.8 ko

Dans le cadre du Challenge Transalpin Sestriere – Chamrousse, une demi-douzaine de pilotes italiens viendront défier les animateurs habituels du Championnat de France. Parmi ces animateurs, on retrouvera au sein du Groupe 1l’imposante Chrysler Hemicuda de Jean Debaude et la Ford Mustang de Christian Agostini.

 

Championne de France en titre, Viviane Bonnardel animera leGroupe 2 au volant de sa Volkswagen Scirocco, et sera confrontée à la BMW 2002 de Nicolas Riehl, la Simca Rallye III de Philippe Ginel, la Renault 8 Gordini de Gérard Toral, la NSU de Jean-Pierre Hoffmann, la BMW 323 d’Alain Buisson, la Ford Cortina de Philippe Vernay et la Fiat 128 de Renato Vitale.

 

Jacques Uttewiller évoluera en Groupe 3 au volant de sa Porsche, et retrouvera d’autres 911 engagées, elles, en Groupe 4. Ce sera le cas de celles de Michel Torcat et de Roger Guelpa.

 

Dans ce Groupe 4 on retrouvera également les Alpine de Bernard Duret et Luc Stockli et la Lotus Elan d’André Tissot.

JPEG - 360.9 ko
Pascal Ferretti

La Jidé Original de Gabriel Lejeune risque fort de se trouver esseulée en Groupe 5, alors que dans le Groupe 6/7, Pascal Ferretti (Marcadier) sera opposé à Fernand Santarelli (Tiga SC 80) et Bernard Cayrier (Le Gallen).

 

Le vainqueur au scratch de cette Course de Côte de Chamrousse pourrait bien être l’un des protagonistes duGroupe 8/9, dans lequel évolue la Van Diemen de Jean-Marc Debeaune, l’Axone de Jacky Bonnot et les Martini de Roger-Serge Toupence et Marc Poix.

 

Du côté du Groupe Classic, l’impressionnante BMW 30 CSL de Patrick Giboulet devrait retenir l’attention du public, alors que Charly Cauchois (BMW 635) sera opposé à Simon Taponard (BMW 323) dans le cadre du Groupe A. Au sein du Groupe Avenir, on retrouvera l’une des féminines du VHC en la personne de Dominique Brulat (Volkswagen Golf GTI).

 

Au menu, un parcours long de 4.800 mètres sur une pente moyenne de 7% avec une arrivée jugée à 1.653 mètres d’altitude

 

PNG - 23.1 ko

organisation : A.C.R.V.M.

 

 


21/08/2016
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser