Mon Mythe la 911. denisdtm89

Mon Mythe la 911. denisdtm89

24 H VLN


24H NÜRBURGRING VLN Round 7 : Pilet/Bergmeister (Porsche/Manthey Racing) remportent le sommet de la saison !

Disputée dans des conditions idylliques, la 7e joute du championnat VLN, qualifiée de sommet de la saison du fait de sa longueur de 6h, a généré un spectacle d’anthologie!

Les 163 concurrents présents réalisant d’ardeur pour offrir au nombreux public présent un show époustouflant.

A l’entame du dernier tour, Patrick Pilet (Porsche 911 GT3 R/Manthey Racing) ne comptait jamais que 8,5 secondes de bonus sur Christopher Mies (Audi R8 LMS/Land Motorsport).

Si le Français parvenait à sauvegarder suffisamment de carburant pour croiser le damier en vainqueur, il n’en allait pas de même pour son rival qui devait abandonner tous ses espoirs à quelques encablures de la ligne d’arrivée.

Défaite par cette même Audi pour seulement 6 dixièmes de seconde lors du 5e round du championnat, la Porsche 911 GT3 R/Manthey Racing, magistralement bien pilotée par Patrick Pilet et Jörg Bergmeister, prenait une éclatante revanche tout en établissant un nouveau record de distance avec la bagatelle de 43 tours parcourus soit 1047,394 kms.

 

 

SONY DSC

 

 

Si la nouvelle Porsche 911 GT3-R, au demeurant superbe dans sa robe jaune fluo, ne fut pas la plus rapide sur un tour, la stratégie mise en place par les troupes du sorcier Olaf Manthey a de nouveau payé! Chapeau bas!

Victorieuse de la 6e joute, la Mercedes-AMG GT3/Haribo Racing de U.Alzen-Arnold-Seyffart a encore fait feu de tout bois pour décrocher une superbe 2e place et ce avec à peine 17 secondes d’avance sur la BMW M6 GT3/Walkenhorst Motorsport de J.Müller-Krohn-Bouveng-Laser, laquelle  poursuit sa moisson de podiums et s’empare de la tête du Speed Trophäe récompensant les 10 premiers concurrents de chaque course.

 

 

SONY DSC

 

 

L’Audi/Land Motorsport de Mies-De Phillippi ayant renoncé en vue du but, c’est finalement la R8/Phoenix Racing de Stippler-Fjordbach-Winkelhock, 4e, qui s’érige en meilleure représentante de la marque aux anneaux.

Pilotée par Philipp Eng, Stef Dusseldorp et le méconnu Lain Wright, la BMW M6 GT3/Rowe Racing a effectué une course régulière pour décrocher la 5e position devant la Mercedes-AMG GT3/Black Falcon de “Gerwin”-Buurman-Haupt-Metzger, ralentie par une crevaison.

Notons au passage que Manuel Metzger, déjà victorieux des dernières 24h du Nürburgring, s’est signalé, lors des qualifs, en réalisant un sensationnel  7.54.497 lui valant une magistrale pole position.

Pas moins de 7 concurrents s’étant classé sous la barre des 8 minutes, nous ne devrions pas attendre bien longtemps avant de voir les chevaliers du ring flirter avec les 7.50!

 

 

SONY DSC

 

 

Quant au quatuor Abbelen-Schmitz-Huisman-Siedler, pour sa découverte de la BMW M6 GT3, il a pris une honorable 7e place devant la seconde Porsche 911 GT3 R/Manthey Racing de Klohs-Richter-Olsen.

Si la Mercedes-AMG GT3/HTP de Baumann-Bastian-Schmid-Symkowiak, ralentie par des soucis techniques, a dû se contenter du 23e rang, la Lexus RC-F GT3 de Farnbacher-Farnbacher-Iida, jugée… trop bruyante par la direction de course, a du abdiquer après 3 rondes à peine!

Déjà que les GT3 ne sont pas réputées pour avoir le feulement des mythiques et ô combien bestiales Gr.5, où va-t-on si on commence à priver le public d’une des plus mélodieuses d’entre elles?

 

 

Prochaine manche prévue le samedi 24 septembre…

 

 

 

 

 


05/09/2016
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser